Éducation populaire autonome

DéfinitionSes origines

Ses origines

Les origines de l'éducation populaire autonome remontent au tournant du 20e siècle.  En l'absence de services éducatifs institutionnels, diverses associations ont mis en œuvre des pratiques qui s'appuyaient sur les expériences de vie des adultes.  Il s'agissait, dès cette époque, de contribuer à la prise en charge des individus et populations qui avaient peu de contrôle sur leurs conditions de travail et de vie.  Les luttes pour la reconnaissance des droits des femmes ont aussi donné lieu à de nombreuses démarches de sensibilisation et d'action.

Au cours des années 50 et 60, ces associations ont largement contribué à la modernisation du Québec, entre autres en comblant de nombreuses carences au plan des services sociaux. En 1967, les organismes volontaires d'éducation populaire (OVEP) ont commencé à bénéficier d'une aide discrétionnaire provenant du ministère de l'Éducation.

Tout au long des années '70, le travail des organismes a constitué une alternative sociale et éducative aux pratiques des institutions publiques récemment mises en place.  À la fin de cette période, le programme d'aide gouvernementale prend le nom de Programme de soutien à l'éducation populaire autonome (PSÉPA), alors que les organismes actifs dans ce domaine se multiplient rapidement.

À partir des années 80, les groupes d'éducation populaire autonome, regroupés autour d'instances de concertation nationales, vont jouer un rôle d'instrument de promotion collective. Refusant de pallier, à bas prix, au désengagement de l'État, ils revendiqueront un statut particulier et une reconnaissance formelle de leur travail.

Depuis 1995, la perspective de travail développée en éducation populaire autonome est promue auprès des autres groupes communautaires québécois. Ainsi les caractéristiques spécifiques de l'éducation populaire autonome ont servi de guides pour définir la nature de l'action communautaire autonome.  Fort de 4000 organismes, le mouvement communautaire autonome, qui a obtenu sa reconnaissance en 2001, est ainsi l'héritier de la longue et fructueuse tradition développée dans le domaine de l'éducation populaire autonome.

(Extrait: Table des fédérations et organismes nationaux en éducation populaire autonome)