L'AGÉPA

PortraitMission et champs d'action

Mission et champs d'action

Notre objectif premier est de travailler à la transformation sociale dans une perspective de justice sociale. Le moyen privilégié pour atteindre cet objectif est l’éducation populaire autonome.

Nos dossiers principaux sont : la lutte contre la pauvreté, la mondialisation et le néolibéralisme et la défense collective des droits, de la démocratie et de l’environnement.

Nos champs d’action

L'éducation populaire autonome

L'information
Nous publions quatre bulletins Info-AGÉPA par année. Ce bulletin contient des nouvelles de l'AGÉPA et des regroupements nationaux, des textes de vulgarisation, des suivis de dossiers, des bilans d'activités, des offres de formation, des appels à la mobilisation et bien d'autres informations qui habilitent nos membres à agir ou à réagir au regard de certaines situations problématiques. Vous retrouverez les numéros les plus récents dans notre section « Publications ». Nous faisons également circuler à travers notre réseau de membres et d'alliés, les documents d'information et de sensibilisation produits par d'autres groupes ou regroupements. En plus de rejoindre nos membres et alliéEs, nous visons à informer et mobiliser le grand public en faisant connaître nos activités et notre analyse de différents enjeux sociaux par des interventions dans les médias (conférences de presse, communiqués, entrevues, etc.) et par la participation à certains événements publics.

La formation
Nous offrons régulièrement à nos membres des activités de formation, d'information et de sensibilisation sur des problématiques sociales et sur l'éducation populaire autonome. De plus, notre équipe se déplace sur demande pour animer des ateliers auprès des membres de nos groupes membres. L'animation des ateliers vise à mettre en valeur les connaissances, observations et expériences personnelles des participantEs en lien avec le sujet abordé afin de favoriser une réelle appropriation de la problématique et de construire une compréhension collective des enjeux. Notre répertoire de formations offertes sur demande est appelé à grandir d'année en année.

L'action politique non partisane

L'action politique non partisane est une action politique qui s'exerce en dehors des partis politiques reconnus comme tels. Mener une action politique non partisane, c'est mettre en lumière les impacts des lois, mesures gouvernementales et décisions des instances publiques sur la qualité de vie de la population, sur le respect des droits fondamentaux, sur l'accroissement des inégalités sociales et sur le recul de la démocratie. C'est fouiller, observer, décortiquer, analyser. C'est vouloir remettre les citoyenNEs au coeur de notre système.

La représentation

Les activités de représentation permettent de faire connaître aux autorités gouvernementales compétentes les points de vue des organismes sur les politiques et les orientations gouvernementales ou sur les changements qui devraient être apportés à des lois, règlements, pratiques ou politiques pour assurer un meilleur exercice des droits des personnes que ces organismes représentent.

Ce type d'activités peut être mené auprès d'éluEs de tous les paliers gouvernementaux (municipal, provincial, fédéral), d'administrations publiques et parapubliques ou d'instances privées visées par le dossier traité. Nous intervenons donc auprès des éluEs, notamment par le biais de rencontres, de lettres et de pétitions ou en participant à des consultations publiques.

La mobilisation sociale

Nous considérons que la lutte contre la pauvreté, les injustices et les inégalités doit être portée par le plus de voix possible, c'est pourquoi nous incitons nos membres à s'engager dans des actions ou des activités collectives destinées à interpeller l'opinion publique et les représentants politiques et gouvernementaux : envois massifs de courrier (cartes postales, lettres, télécopies, courriels), marches, manifestations pacifiques, etc.

Nous sommes également actifs au sein de différentes tables locales d'action et de concertation : Table de concertation et d'action contre la pauvreté de Victoriaville; Coalition de lutte contre la pauvreté de la MRC de l'Érable; Collectif de lutte contre la pauvreté Centre-du-Québec; Comité féministe. De plus, notre présence aux rencontres du MÉPACQ et du Collectif pour un Québec sans pauvreté assure la participation de la région centriquoise aux décisions et actions de ces deux regroupements nationaux.

La reconnaissance et le financement

Nous suivons activement les développements sur la reconnaissance et le financement des organisations communautaires via le MÉPACQ, le Réseau québécois de l'action communautaire autonome (RQ-ACA) et le Regroupement des organismes de défense collective des droits (RODCD) et nous nous assurons de relayer l'information à nos groupes membres.

Le soutien aux membres

Nous soutenons particulièrement les groupes qui en font la demande, mais plus largement l'ensemble de nos membres dans leurs actions et développements.

NOTE: Certaines parties des textes décrivant nos champs d'action sont tirées du Cadre de référence en matière d'action communautaire.